Quand je pense à ma mer …

Cet été, du 01/07 au 31/08, participez au concours photo de Surfrider Paris.

COMMENT PARTICIPER ?

Envoyez une photo que vous avez prise en lien avec la protection des océans, du littoral et des cours d’eau à antenne75@surfrider.eu. Une seule participation par personne sera autorisée, alors donnez tout ! Accompagnez votre photo d’un super titre et d’une petite description. Une fois reçue et contrôlée, nous nous occuperons de poster votre photo sur cet album Facebook pour qu’elle puisse être likée par tous les sympathisants de l’antenne.

QUELS PRIX POUR LES GAGNANTS ?

Les auteurs des trois photos cumulant le plus grand nombre de likes remporteront un magnifique totebag SFE et une très belle gourde SFE !

REGLEMENT

Le règlement du concours est disponible ici.

Sacs plastiques en caisses : ce qui change au 1er juillet

Chaque année 500.000 milliards de sacs plastiques sont produits dans le monde. Une grande partie de ces sacs – d’une utilité de quelques minutes pour une espérance de vie de plus de 400 ans – se retrouve à l’océan, emportée par l’eau et le vent.

Un sac tombé ou jeté dans la Seine a aussi toutes les chances de se retrouver dans la Manche. A l’image de ce sac pris dans les branches d’un arbre du parc de Belleville début mars :

photo (4)

Sur son chemin, le sac se désagrège et ses particules menacent les milieux aquatiques. Dans certaines parties des océans, il y a six fois plus de plastique que de plancton. On sait aussi que plus de 260 espèces animales se prennent au piège du plastique ou l’ingèrent comme les poissons, les tortues ou les oiseaux.

Au 1er juillet 2016, ces sacs de caisses seront interdits comme le réglemente le décret d’application publié le 31 mars au Journal officiel. Tous les points de vente sont concernés, c’est-à-dire les commerces de proximité tels les boulangeries, les supermarchés comme les supérettes, les stations-service, les pharmacies, les marchés, les brocantes…

En revanche, il faudra attendre le 1er janvier prochain pour l’interdiction des emballages en contact avec les denrées alimentaires comme ceux que l’on trouve aux rayons boucheries ou fruits et légumes. Mais c’est une grande victoire remportée par les associations. En attendant, et pour vos achats, il y a une alternative : les sacs réutilisables et éco-conçus que vous pouvez, notamment, trouver sur les stands de sensibilisation de Surfrider.

bag2

> Suivez les actions de Surfrider Paris sur Facebook – Twitter – Instagram